AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 12:03



enzo leo blendyll
« ton nom, on dirait une marque de croquettes pour chat »

âge vingt ans date de naissance vingt quatre février. lieu de naissance san francisco nationalité américain orientation sexuelle hétérosexuel statut civil en couple (avec jazz) statut financier dans la moyenne, ça compte? métier ou études en études de droit avatar choisi le plus beau, le plus seks, le meilleur, le brésilien, francisco lachowski  crédits valingaï pour les avatars, tumblr pour le gif
Enzo, c'est le type sur lequel tu fantasmes dès qu'il enlève son t-shirt ◌ Il a beau être un peu con dans sa façon d'être, ça n'en reste pas moins quelque de très loyal, de franc, et de dévoué ◌ C'est une tombe dans le sens où le moindre de vos secret restera seulement entre vous et lui ◌ C'est un mec, il reste un dragueur invétéré, mais il connaît les limites à ne pas dépasser (pour que mademoiselle rosier ne soit pas jalouse) ◌ C'est un sportif, le petit Enzo. Il n'a pas de sport favori mais ne manque jamais une séance de muscu pour entretenir son corps d'Apollon ◌ Lui aussi, il a un lourd secret, mais il sait éperdument bien le cacher ◌ Il a une fâcheuse tendance à passer sa main dans ses cheveux.. assez souvent ◌ Manger, c'est son hobby favori. Et chance, il ne prendra jamais un gramme ◌ Il est taquin, joueur, mais ne blessera jamais quelqu'un involontairement (et si c'est l'cas, il s'excusera, don't worry) ◌ Provocateur sur les bords, sa façon d'être charmera plus d'une donzelle et donnera aux garçons des raisons de le détester ◌ Il a toujours été du genre populaire, du moins depuis qu'il se prend réellement en main. ◌ Il est incapable de se concentrer en cours et ne travaille que chez lui. ◌ Il est assez impulsif, et il y a des sujets à ne pas aborder avec lui. ◌ Sa relation avec Jazz est la plus stable qu'il ait eu. ◌ C'est le genre de mec qui a n'importe quelle fille -sauf les plus réticentes- mais qui refuse d'en considérer une seule comme un objet. ◌ Il n'aime pas le fait de n'être apprécié que pour son physique et rarement pour ce qu'il y a derrière. ◌ Il a le vertige (au sens propre, n'est-ce-pas?) ◌ Ce n'est qu'à dix-sept ans qu'il a commencé à réellement prendre sa vie en main.  
 

   › tu te retrouves dans une fête ou tu ne connais personne. tu décides de :
   
Spoiler:
 

   › au lycée, tu étais plutôt celui/celle qui :
   
Spoiler:
 

   › tu as passé une nuit torride avec quelqu'un après une soirée arrosée. le lendemain, tu ne reconnais pas cette personne. ta réaction ?
   
Spoiler:
 

   › tu es invité(e) à une soirée mais tu ignores quoi mettre. finalement, tu te rabats sur :
   
Spoiler:
 

   › en général, tes pensées sont constituées de :
   
Spoiler:
 

   › au restaurant, tu commandes toujours :
   
Spoiler:
 

   › en boîte de nuit, quelqu'un d'attirant t'invite à danser. ta réaction?
   
Spoiler:
 

   › pour toi, le plus important c'est :
   
Spoiler:
 
pseudo/prénom Aelyth, aka Ambre. âge écrire ici. pays France, plus précisément le sud. présence 7/7 (sauf si absence justifiée) comment tu nous a trouvés ? via Bazzart! et il te plaît, notre forum? Il est très joli et les membres ont l'air géniaux  I love you  un dernier mot ? MOI AUSSI JSUIS FOLLE   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 12:03


some stories are worth to tell
« je ne suis rien de plus qu'un être humain »



like a phoenix, I reborn from my ashes
San Francisco, cette ville de Californie qui en fait rêver plus d'un. Il y a vingt ans, je suis né là-bas, en même temps que ma fausse-jumelle, Eylie. Mes parents étaient, enfin, ils le sont toujours, de fiers travailleurs qui consacraient toute leur vie à leur travail, mais sans jamais oublier leurs enfants. C'est d'ailleurs pourquoi deux ans plus tard, la famille accueillit une petite nouvelle, Ofelia. En grandissant, je suis devenu très proche de mes deux soeurs et allant à la même école qu'elle, j'avais tendance à les défendre, quoi qu'il ne se passe. Elles étaient toutes deux rayonnantes et magnifiques, et m'offrait les bonbons que leurs amoureux me donnait à la récréation. Les soeurs parfaites. Vous savez, il y a des moments dans votre vie que vous appelez "meilleurs" "inoubliables" "parfaits". Cette période de ma vie faisait partie de ceux-là. Mais généralement, ce genre de moment de bonheur ne dure pas éternellement, et dans ma vie, ce qui suivit fût un énorme tournant, un mur en pleine gueule, une gifle fracassante. J'étais terriblement proche de ma jumelle, elle était ma meilleure amie, ma confidente, si je puis dire. Seulement, quelques jours après que nous ayons fêtés nos quatorze ans, elle disparût. Quand je dis "disparaître", c'est réellement. Enlevée peut-être, perdue pourquoi pas. Eylie avait complètement déserté, et personne n'avait de nouvelles d'elle. Du moins, jusqu'à ce qu'on ne retrouve son corps, deux mois plus tard, à l'autre bout du pays. Les conditions de son décès? C'est bien trop horrible pour que je n'en parle. Mais ce fût une très sombre période de ma vie, et de celle de ma petite soeur. Nous avons arrêté d'aller à l'école pour longtemps, tant nous avions du mal à avaler cette tragique histoire. J'étais perdu. Sans elle, ma vie n'avait plus aucun sens. Désormais, je ne quittai plus Ofelia d'une semelle et j'étais même plus-que-protecteur avec elle. J'avais peur qu'il lui arrive la même chose. Pendant trois ans, je passais ma vie à faire des allers-retour entre le lycée et chez moi, réduisant considérablement mes sorties avec le peu d'amis que j'avais, ainsi que ma petite soeur. Nous faisions tout ensemble, désormais. Et puis, j'eus dix-sept ans. L'année d'après, je devais commencer l'université, et Ofelia avait commencé à redevenir celle qu'elle était avant; souriante, belle, incroyablement souriante. Elle tournait enfin complètement la page, ouvrant un nouveau chapitre de son histoire. Et elle m'a tiré vers le haut, progressivement. En fait, je lui doit réellement énormément. Elle m'a inscrit dans une salle de musculation, m'a fait sortir presque tout les soirs, jusqu'à ce que je commence à reprendre ma vie d'avant. Durant les deux mois de vacances que nous avions, elle m'a totalement changé. J'étais plus sûr de moi, plus confiant, je recommençais à vivre, moi aussi. C'était un nouvel air qui se présentait à moi. En allant à la salle de musculation toutes les semaines, je forgeais un corps qui ne laissaient plus les demoiselles indifférentes. Et de par ma personnalité naturellement sociable, je commençais à avoir une vie sociale assez remplie. J'étais malheureusement toujours aussi protecteur avec ma petite soeur et parfois, je l'étouffais de ma possessivité, mais étant adorable et particulièrement compréhensible, elle trouvait les mots pour me rassurer et ne faisait jamais rien qui puisse m'inquiéter. Là s'achève officiellement ce que je peux appeler "le côté sombre de ma vie". 

i need nothing but you
Dix-sept ans d'existence et enfin, je me sentais exister. Toujours vivant en plein centre de la belle ville de San Francisco, j'avais une vie chargée et particulièrement plaisante. Dans la fac que j'avais rejointe, sans aucune idée de quoi faire tout d'abord, je faisais parti de ceux que l'on catégorisait comme "les sportifs", pour les jeunes filles, le fantasme absolu. Personne ne peut dire que ce n'est pas agréable de plaire, néanmoins, personne ne m'approchait pour me connaître, et cela m'emmerdait parfois. On me prenait pour un imbécile que n'avait rien dans le cerveau, alors qu'au collège, j'avais consacré presque trois ans rien qu'à mes études, et que chez moi, je travaillais toujours très studieusement. Je suis sortie avec bien des filles, j'ai couché avec bien des filles, mais je crois que ma plus longue relatino à cette époque devait être.. quelque chose comme un mois. Rien de très sérieux, entre autre. Je profitais du charme que les filles me trouvait pour les draguer, et en parallèle, je ne laissais personne draguer ma petite soeur, que la situation amusait parfois. Je m'étais déjà battu avec un lourd qui l'harcelait, et j'étais prêt à recommencer. Et même si elle me disait de me calmer, je ne pouvais pas, parce qu'Eylie restait toujours dans un coin de ma tête. D'ailleurs, je ne supportais pas que quelqu'un évoque son nom ou parle seulement d'elle, et je partais au quart de tour pour ça. Alors, j'ai décidé de ne plus jamais rien raconter à propos de ma famille, et de simplement garder cette image que les gens m'avaient confiée. Je suis resté presque un an et demi dans cette fac, avant de décider de me lancer dans le droit. Mais la meilleure école était en Floride, alors sur un coup de tête, je quittai ma ville natale afin de déménager, en ayant à peine réellement prit le temps de réfléchir sur si ça allait m'apporter quelque chose ou non. Mais cela fera bientôt six mois que je vis ici, et j'avoue bien m'y plaire. J'ai été plutôt bien accueilli, et comme je me l'étais promis, je n'ai révélé mes faiblesses à personne. Je suis juste ce mec, sportif, sociable, un peu provocateur sur les bords, qui vient de San Francisco et qui n'a rien de particulier à reprocher à sa vie. J'ai emménagé dans un appartement dont je n'aurai pas à me plaindre, et de plus, j'ai rencontré quelqu'un. Au début, elle était assez réticente à propos de cette relation -j'avoue que c'était presque un défi que je m'étais lancé à moi-même, à la fin, tant je la draguais d'une façon ridicule-, mais si on regarde cela d'un point de vue actuel, la relation que nous avons est définitivement la plus longue que je n'ai jamais eu. Et puis, Jazz est loin d'être une fille comme les autres, on est sur la même longueur d'onde. Tout comme moi, elle est en étude de droit, c'est d'ailleurs là-bas que je l'ai rencontrée. Et si avec elle j'ai fais preuve d'un romantisme digne d'une série américaine, je compte bien la garder aussi longtemps qu'il le faudra, quitte à la surprendre un peu plus souvent avec des attentions un peu moins.. prévisibles. Et en ce qui concerne ma petite soeur, de deux ans ma cadette, elle songe encore à venir me rejoindre dans cette ville dans laquelle j'ai pu refaire ma vie. C'est dingue, il y a encore trois ans, je n'aurai jamais imaginé être ce que je suis aujourd'hui. Tu vois, le destin, j'ai fini par t'en mettre plein la vue.

Revenir en haut Aller en bas
Skyler Maddox
▲ IN LOVE DEPUIS : 27/04/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 588
▲ AVATAR : harry styles, da bae.
▲ AMOUREUX/SE? : ta gueule.
▲ JOB/ÉTUDES : mannequin, parce que c'est la seule chose que je suis capable de faire sans tout faire foirer.
avatar
regard fougueux.
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 12:38

akdshfjhdsjkghfsg chico ce dieu vivant
bienvenue ici, super choix de scénario! si jamais tu as une question n'hésite pas I love you


Revenir en haut Aller en bas
S-M. Joyce Osborn
▲ IN LOVE DEPUIS : 27/04/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 772
▲ AVATAR : « selenawesome gomez. »
▲ AMOUREUX/SE? : « être amoureuse peut-être à la fois la chose la plus magnifique au monde, comme la plus horrible. »
▲ JOB/ÉTUDES : « étudiante en danse, oui, y'a pas que les strip-teaseuses qui danse pour le plaisir. »
avatar
regard fougueux.
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 12:40

je me retiens
bienvenue parmi nous et excellent choix de scénario amuse toi bien ici et bonne chance pour ta fiche, si tu as besoin du staff siffle nous


i came in like a wrecking ball.
Revenir en haut Aller en bas
http://she-looks-so-perfect.forumactif.org/
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 12:50

Merciiii   
Joyce je pense que Jazz va mal le prendre si tu essaies de te faire le petit Enzo   
Mais bon, j'avoue.. Lachowski.   
Revenir en haut Aller en bas
Spencer M. O'Donnell
▲ IN LOVE DEPUIS : 07/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 334
▲ AVATAR : ashton irwin aka mon amour de ma vie.
▲ AMOUREUX/SE? : c'est un secret normalement, je devrais pas te le dire. arête, me tente pas. merde. thyméo. voilà.
▲ JOB/ÉTUDES : serveur dans un bar, près de la plage à treasure island.
avatar
regard timide.
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 13:23

OLALA COMMENT JAZZIE VA ETRE CONTENTE.    

chico. il est parfait ! bienvenue parmi nous, si tu as besoin, le staff est là.


ultraviolence.
He used to call me DN. that stood for deadly nightshade Cause I was filled with poison. But blessed with beauty and rage. He hit me and it felt like a kiss. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 14:54

J'suis la déesse du bonheur, j'aime rendre les gens heureux   
Merci beaucouuuuup  :coeur2: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 15:12

MON AMOUR DE MA VIIIIE.
merci d'avoir pris mon scénario. faut que je nous trouve un nom de ship, c'est fab les noms de ship.
je te fais des milliaaaaards de choses pas catholiques. parce que t'es trop seks. et que franbara cey la vie.
bienvenue mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 15:14

JAZZO EST DANS LA PLACE YEAH     
(le premier truc qui me vient à l'esprit hmhm)

Tu sais pas tout c'que j'fais à Barbara moi   Héhé, merciiiiiiii, je vais me dépêcher de finir cette présentation pour te faire encore plus plaisir   I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 15:45

le petit ami de ma jumelle   chico, ce mec est parfait   
bienvenuuuue et bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 15:51

ooh, t'es un amour, zozo. avoue que ce surnom te plait.
JAZZEO FOR THE WIIIIN.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:22

Merciiii   

Pis Jazzo c'est grave la vie   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:23

ton histoire est parfaite.
jazzoooooo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:25

Contente que ça te plaise, généralement je prends pas trop de scénarios justement parce que.. j'veux pas que ça paraisse mauvais   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:26

c'est pas mauvais du tout, j'adore comment tu écris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:28

Oh merci   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 16:58

hii, le mec de ma jazzie :bril: bienvenue ici  :yaaaah: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:04

comme t'as pris le scénario de ma princesse, t'es parfait.
chico c'est un dieuuuuuuuuuuuu
sinon bienvenue et ne fais pas de mal à jazzie, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:06

C'est l'mec le plus canoooon au monde   
Merci à vous   
(pis non, moi je lui ferai pas de mal, mais elle, qui sait si elle va finir par rester avec enzo)   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:07

de toute manière si tu lui fais du mal, j'crois que va avoir des problèmes pour recrée       
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:08

Mais, mais, mais.. j'veux pas me faire castrer moi    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:11

genre t'as mis fall out boy dans ta playlist. je les ai vus en concert.
rien que pour ça, je te quitterai pas.
vous êtes trop cute les filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:12

j'ai dis seulement si tu fais du mal à mon bb mais bon :si tu prévois de lui en faire siffle:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:14

C'est aussi d'eux que vient la musique qui est dans mon histoire, d'ailleurs   
T'es trop chanceuse, j'vais pleurer    


Mais nooon, j'lui ferai rien, Enzo est un gentil garçon   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   Sam 17 Mai - 17:19

ils passaient à Toulouse avec The Pretty Reckless.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé   

Revenir en haut Aller en bas
 

ENZO ─ c'est comme si le monde entier était paralysé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» Quiconque sauve une vie sauve le monde entier [Kate]
» CASSY SOLOMOS ☀ quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ♦ Maddox (UC)
» FAUVE ▲ « tu s'ras semblable à tes semblabes, comme tout l'monde ou dégradable »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les dossiers d'inscriptions :: Midnight memories :: fiches acceptées-
nos bébés du mois !
COXLEY
ICARE

RHODES
AVALON
Besoin d'aide ?
ADMINISTRATIF - INVITÉS