AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules S. Fawks
▲ IN LOVE DEPUIS : 19/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 28
▲ AVATAR : Holland Roden
▲ AMOUREUX/SE? : Peut-être...
▲ JOB/ÉTUDES : Etudiante en psychologie et serveuse
avatar
regard fatal.
MessageSujet: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 17:14



Jules Sofia Fawks
« Je t'aime, moi non plus »

âge Vingt-quatre ans date de naissance 22 juin 1990 lieu de naissance New York nationalité Américaine orientation sexuelle Hétéro statut civil Célibataire statut financier Aisé métier ou études Etudiante en psychologie et serveuse avatar choisi Holland Roden crédits U.C
►Malgré sa timidité, Jules ne se laisse pas marcher sur les pieds lorsqu'elle juge bon de riposter.

►Elle écrit et dessine beaucoup, elle tient un carnet dans lequel se trouve toutes ses oeuvres, cela lui permet de se détendre entre deux cours.

►Elle pratique la boxe et les arts martiaux depuis trois ans maintenant, elle adore le sport.

►Jules est timide avec ceux qu'elle ne connait pas.

►C'est une personne loyale, fidèle, intelligente, fêtarde, quelques fois impulsive et tête en l'air.

►Elle adore sortir avec ses amis.

►Sans café, elle serait malheureuse et énervée.

►Elle est très franche et ne mâche pas ses mots, elle est aussi très obstinée.
 
cette partie est un qcm, qui déterminera le groupe de votre personnage. comment faut-il y répondre ? c'est simple : effacez les réponses qui ne vous conviennent pas. du point de vue de votre personnage, of course.

   › tu te retrouves dans une fête ou tu ne connais personne. tu décides de :
Spoiler:
 

› au lycée, tu étais plutôt celui/celle qui :
Spoiler:
 

› tu as passé une nuit torride avec quelqu'un après une soirée arrosée. le lendemain, tu ne reconnais pas cette personne. ta réaction ?
Spoiler:
 

› tu es invité(e) à une soirée mais tu ignores quoi mettre. finalement, tu te rabats sur :
Spoiler:
 

› en général, tes pensées sont constituées de :
Spoiler:
 

› au restaurant, tu commandes toujours :
Spoiler:
 

› en boîte de nuit, quelqu'un d'attirant t'invite à danser. ta réaction?
Spoiler:
 

› pour toi, le plus important c'est :
Spoiler:
 
pseudo/prénom Nini / Anaïs âge Entre 7 et 77 ans    pays France présence 7/7. comment tu nous a trouvés ? Via google et il te plaît, notre forum? Absolument ** un dernier mot ? La squouatte c'est la vie /PAN/

Revenir en haut Aller en bas
Jules S. Fawks
▲ IN LOVE DEPUIS : 19/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 28
▲ AVATAR : Holland Roden
▲ AMOUREUX/SE? : Peut-être...
▲ JOB/ÉTUDES : Etudiante en psychologie et serveuse
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 17:15


some stories are worth to tell
« Can't explain what i feel for you, and, it's the same for you i guess ? »

La descente aux enfers
Je suis née il y a vingt-quatre ans de cela, le vingt-deux juin 1990 à New York plus précisément. Je me plaisais bien là-bas, j'avais mes petites habitudes, mes amis. Mes parents étaient tout deux avocats et ils voyageaient souvent, du coup, c'est ma grand-mère maternelle qui m'a quasiment élevée, j'étais très proche d'elle et j'adorais lorsqu'elle me racontait des histoires de famille ou ses histoires d'amour, ça me faisais rêver lorsque j'étais plus jeune. Mais il y a toujours une tache d'ombre au tableau et cette ombre, c'était le cancer de ma grand-mère. Il était généralisé, et malgré le sourire qu'elle affichait en permanence, je savais bien, malgré mon jeune âge, qu'elle était fatiguée. Alors, j'essayais de l'aider du mieux que je pouvais. Elle s'est battue jusqu'à son dernier souffle, c'est à l'âge de douze ans que je perdais ma grand-mère, ma deuxième mère, ma confidente. Sa mort fut l'effet d'une claque, d'une douche froide, je ne m'en remettais pas, je n'arrivais pas à croire qu'elle avait put me laisser, que sa maladie l'avait emporté. Je me souviendrai toujours de ce qu'elle m'avait dit juste avant de partir : « Tu ne dois pas pleurer, cela va abîmer ton jolie visage... Promet moi que quoi qu'il arrive, tu seras forte et que tu sourira toujours. » Je lui avais alors fais la promesse de toujours sourire, peu importe ce qu'il pouvait m'arriver. C'est grâce à elle si je suis comme ça maintenant, souriante et forte.
Suite au décès de ma grand-mère, j'ai déménagé avec mes parents quelques mois plus tard. Je ne voulais pas partir, mais je n'avais pas le choix, ce n'est pas à une petite fille de douze ans de décider m'avais dit mes parents. Nous sommes arrivés à St. Petersburg en Floride. J'ai eu du mal à m'adapter mais je n'avais pas le choix.

Puis, j'ai grandis, le collège passé, je suis arrivée au lycée. La popularité m'était vite montée à la tête et j'étais respectée de tous, sauf un. Il me cherchait tout le temps, essayant de me faire perdre mon sang froid. Son nom ? Liam. Il avait un côté mystérieux qui intriguait tout le monde, y comprit moi, mais ce qui intéressait surtout les filles, c'était son physique plutôt avantageux, il fallait bien l'avouer. C'est un devoir commun qui nous a rapproché, on devait travailler à deux et comme je ne le supportais pas, ce n'était pas une partie de plaisir. Je me souviendrais toujours d'un soir, alors que nous étions entrain de travailler, je lui avais dis de venir chez moi pour finaliser la première partie du devoir, il m'avait alors lancé : « Pourquoi tu te caches derrière ce sourire ? Je sais que tu n'es pas heureuse comme tu le prétend... » Je l'avais regardé étonnée, il avait touché mon point faible mais j'étais restée de marbre. « Et toi, pourquoi t'es un crétin ? » J'avais ensuite poussé un long soupire mais il était venus près de moi. « Touchée. » A ce moment-là, j'avais détesté qu'il soit aussi proche mais en même temps, je voulais voir jusqu'où il voulait aller. « N'importe quoi... Aller bosse au lieu de dire des conneries ! » Liam avait légèrement rit avant de se reculer. « En attendant, je sais ce que tu es réellement et je trouve ça complètement débile de te cacher pour être populaire ! » C'était à ce moment-là que je l'avais giflé, il n'avait pas bougé d'un centimètre et avait continué de me regardé avec ce sourire en coin. J'aurais voulus lui dire de partir mais je n'en avais rien fais. C'est à ce moment-là que je sus que notre relation allait être particulière, bien qu'elle n'ai pas débuté. « T'es qu'un con. » Il s'était mit à rire, comme si pour lui, c'était un compliment. C'était les derniers mots que je lui avais adressé de la soirée, je m'étais sentie soudainement vulnérable. A partir de là, on avait commencé à jouer au jeu du chat et de la souris pendant un long moment, il me lançais des pics et je ripostais. Cependant, un événement vint changer les choses.

C'était un soir de juin, le jour de mes dix-huit ans. La journée s'était merveilleusement bien passé et la soirée aussi, j'avais organisé une fête, profitant de l'énième absence de mes parents. Ce qui aurait dut être la plus belle soirée de toute ma vie fut la pire. Une de mes soit-disant amie, Aloïsya m'avais dit que Lyna, avait besoin d'aide. Je ne me doutais de rien, je suis donc montée et je suis entrée dans la chambre d'ami, m'attendant à trouver Lyna en pleures car Aloïsya m'avait dit que son copain l'avait trompée. Sauf que qu'à la place de Lyna, c'est un garçon qui était présent dans la pièce. « Qu'est-ce que tu fais là ? Où est Lyna ? » Il ne m'avait pas répondu et s'était approché de moi, un léger sourire en coin qui voulait tout dire. J'ai voulus partir mais il m'avait retenue en m'attrapant le poignet. Vous connaissez la suite... Avant qu'il ne me laisse partir, Liam est entré dans la chambre, je ne savais pas ce qu'il faisait là. Il m'a regardé, avant de venir coller une droite en plein visage de mon 'agresseur'. Je regardais la scène horrifiée, le drap remonté contre moi. Après lui avoir assené plusieurs coups, Liam le vira de chez moi, avant d'aller dans le salon. « La fête est finie. Tous le monde dégage ! » Étant craint, personne ne le contredit et tous partirent. Il était ensuite revenue dans la chambre. Je tremblais et pleurais en même temps. Il s'était assis au bord du lit et m'avais pris dans ses bras. Je m'étais écroulée contre lui. Liam est resté près de moi toute la soirée, nous n'avions pas parlés, mais sa présence me réconfortais.

-Nop', jamais je ne te foutrai la paix ! -Foutue vie...
Les jours suivant mon viol, je n'étais plus la même. Je ne voulais plus être cette fille populaire qui en fait, était terriblement seule. Je suis devenue celle que j'aurais toujours du être. Certes, ça ne s'est pas fait du jour au lendemain mais comme on dit, Rome ne s'est pas fait en un jour. Je me suis rapprochée de Liam, passant du statut de ennemis à meilleurs amis. Après ce qu'il m'est arrivé, il est toujours venu me voir, c'était bien le seul et il était devenu mon protecteur. Si un seul homme s'approchait un peu trop de moi, il pouvait être sûr qu'il allait s'attirer ses foudres. On a gardé notre relation de s'envoyer des pics mais au fond on s'adore. Je me suis reconstruite, je suis devenue plus forte, plus rien ne peux m'atteindre maintenant. Je n'ai plus confiance aux hommes, sauf en Liam. Lorsque l'un d'eux essaie d'être gentil ou qu'il pose une main sur mon épaule par exemple, je ne peux m'empêcher de sursauter de me mettre sur la défensive. De toute manière, je ne peux plus regarder un homme sans éprouver du dégoût, pareil avec les filles, en même temps, c'est une soit disant 'amie' qui m'a piégée.

Je passe le plus clair de mon temps avec Liam, et ça ne me dérange pas du tout. Il y a peu, quelque chose d'étrange s'est passé entre nous.
C'était un soir, il m'avait raccompagné chez moi comme toujours et nous étions ensuite rentrée à l'intérieur. Dans la chambre, il m'a posé la question qu'il ne m'avait jamais posé mais qui j'en suis sûr, lui brûlait les lèvres depuis longtemps. « Est-ce que tu t'en es vraiment remis ? » J'avais longuement soupiré de le regarder « Oui, je te l'ai déjà dis, ça fait six ans que ça s'est passé, c'est bon maintenant ! ». Il m'avait regardé, impassible, avant de me dire. « Tu ne sais pas mentir Jules... » J'avais baissé le regard, honteuse, non, je ne m'en étais jamais vraiment remise. « C'est un peu de ma faute aussi... » avait-il dit dans un demi soupire. Je m'étais un peu plus rapproché de lui et avais posé ma tête sur son épaule. « N'importe quoi, c'est pas toi. » Il soupira. « Si, on en a jamais parlé, t'as jamais vidé ton sac. » J'avais relevé la tête pour le regarder. « Et pour dire quoi ? » Je m'étais levée, soudainement énervée contre moi même. « Pour dire que j'étais qu'une pauvre conne, naïve, populaire mais qui n'avait rien dans la cervelle et que c'est bien fait pour moi de m'être fait avoir ?! » Pour la première fois en six ans, je m'étais remise à pleurer. Liam me fixait. « C'est vraiment ce que tu penses ? » Je soupirais. « C'est pas ce que je pense, c'est la vérité. » Il s'était levé et m'avais pris dans ses bras posant son menton sur ma tête. « Ce n'est pas de ta faute, tu m'as compris ! Ce n'est pas de ta faute... » Il avait ensuite relevé ma tête et avait planté son regard dans le mien. On s'est regardé longuement, sans rien dire, notre regard parlait à notre place, c'est à ce moment-là que j'ai compris que ce que je ressentais pour lui était bien plus que de l'amitié. Il m'a ensuite embrassé, mais alors que j'aurais voulus continuer, je le repoussais. « Non, je peux pas... » Il m'a regardé et n'a rien dit. J'ai voulus m'expliquer mais il s'était excusé avant et avait rapidement changé de conversation.
Depuis ce jour, on a reprit notre amitié même si je sais que quelque chose à changé. On en a jamais reparlé de ce jour même si je suis bien décidée à mettre les choses à plat.

Je suis actuellement en Fac de psychologie, je fais des études prolongées pour pouvoir venir en aide à des femmes qui ont vécus des violences conjugales ou autre et qui se sont fait agresser comme moi. J'ai toujours ce blocage qui me pourrit la vie même si jour j'espère pouvoir avouer ce que je ressent pour Liam et enfin être heureuse. Cependant, lui prend du bon temps avec d'autre filles ce qui me rend malgré moi jalouse, on a souvent des disputes à ce sujet, elles ne durent certes pas longtemps mais sont quand même assez dures. Entre ce blocage et ces disputes, je me demande bien quand est-ce que la vie me foutra la paix.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 17:27

Bienvenue à toi beauty   
Revenir en haut Aller en bas
Jules S. Fawks
▲ IN LOVE DEPUIS : 19/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 28
▲ AVATAR : Holland Roden
▲ AMOUREUX/SE? : Peut-être...
▲ JOB/ÉTUDES : Etudiante en psychologie et serveuse
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 17:52

Merci   


Always smiling
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 17:57

t'es bonne et ton prénom gère, respect.  
bienvenue ma belle.  
Revenir en haut Aller en bas
Jules S. Fawks
▲ IN LOVE DEPUIS : 19/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 28
▲ AVATAR : Holland Roden
▲ AMOUREUX/SE? : Peut-être...
▲ JOB/ÉTUDES : Etudiante en psychologie et serveuse
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 19:45

Haan, j'avais pas vus pour le prénom, tu veux que je change ?   
Merci   


Always smiling
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 20:16

dieu que t'es belle.
bienvenue.

OMG. LANA EN TITRE.
Revenir en haut Aller en bas
S-M. Joyce Osborn
▲ IN LOVE DEPUIS : 27/04/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 772
▲ AVATAR : « selenawesome gomez. »
▲ AMOUREUX/SE? : « être amoureuse peut-être à la fois la chose la plus magnifique au monde, comme la plus horrible. »
▲ JOB/ÉTUDES : « étudiante en danse, oui, y'a pas que les strip-teaseuses qui danse pour le plaisir. »
avatar
regard fougueux.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 20:17

POURQUOI AUTANT DE BEAUTE EN TOI ?
tellement magnifique bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche princesse, si tu as besoin d'aide n'hésite pas à contacter le staff


i came in like a wrecking ball.
Revenir en haut Aller en bas
http://she-looks-so-perfect.forumactif.org/
Jules S. Fawks
▲ IN LOVE DEPUIS : 19/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 28
▲ AVATAR : Holland Roden
▲ AMOUREUX/SE? : Peut-être...
▲ JOB/ÉTUDES : Etudiante en psychologie et serveuse
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Lun 19 Mai - 20:34

Merci à vous   

Je pense avoir terminé ma fiche   


Always smiling
Revenir en haut Aller en bas
S-M. Joyce Osborn
▲ IN LOVE DEPUIS : 27/04/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 772
▲ AVATAR : « selenawesome gomez. »
▲ AMOUREUX/SE? : « être amoureuse peut-être à la fois la chose la plus magnifique au monde, comme la plus horrible. »
▲ JOB/ÉTUDES : « étudiante en danse, oui, y'a pas que les strip-teaseuses qui danse pour le plaisir. »
avatar
regard fougueux.
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   Mar 20 Mai - 11:14

magnifique roden
j'ai la joie de te validée belle princesse, te voilà donc entrée dans le groupe des "regards fatales" amuse toi bien parmi nous et n'oublie pas de te recenser!


i came in like a wrecking ball.
Revenir en haut Aller en bas
http://she-looks-so-perfect.forumactif.org/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 'Cause you and i, we were born to die ~ Jules   

Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause you and i, we were born to die ~ Jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU
» 05. Born to be bad
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les dossiers d'inscriptions :: Midnight memories :: fiches acceptées-
nos bébés du mois !
COXLEY
ICARE

RHODES
AVALON
Besoin d'aide ?
ADMINISTRATIF - INVITÉS