AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Ven 23 Mai - 20:25



carter thomas de gauthier
« t'es tellement moche que quand t'attends le bus, c'est l'camion poubelle qui t'ramasse. »

âge la majorité bb, j'suis un vieux moi tavu. date de naissance quelque part dans le trou du cul d'la france, un huit juin. lieu de naissance l'trou du cul d'la france, j't'ai dit. t'es sourd ? nationalité double-nationalité franco-américaine. orientation sexuelle officiellement, j'aime les techats. officieusement, vive les arc-en ciels, les mecs c'est sex. statut civil céli-batard amoureux. oui ça va pas ensemble mais...    statut financier blindé. métier ou études étudiante en littérature, fait mumuse avec sa gratte. avatar choisi jaymi hensley le plus bandant. crédits mémé licorne   .
il boit du thé tous les matins + il déteste le café + il joue du piano et de la guitare + il a une voix magnifique mais modeste, il refuse de l'admettre + il est très sarcastique, moqueur + c'est un grand romantique, quoique dragueur + il adore le caramel au beurre salé + il a besoin d'au moins neuf heures de sommeil pour être totalement reposé + c'est un grand fêtard + il a toujours renié le fait d'être gay ou bi (lui même, il sait plus trop) + il adore le bleu + il couche avec toutes les filles qui viennent + il n'a jamais eu d’aventure avec un mec + malgré ça, il est follement amoureux d'un mec, ce qui complique plutôt les choses + il a une grande soeur et un petit frère + il a toujours été le rebelle de sa famille.
 


   › tu te retrouves dans une fête ou tu ne connais personne. tu décides de :
   a. mettre l'ambiance, après tout tu es doué(e) pour ça !

   › au lycée, tu étais plutôt celui/celle qui :
   a. était aimé(e) de tous, le/la populaire du bahut.
   b. croulait sous les responsabilités et qui s'en fichait comme de l'an 40.

   › tu as passé une nuit torride avec quelqu'un après une soirée arrosée. le lendemain, tu ne reconnais pas cette personne. ta réaction ?
   c. tu profites de la situation pour prolonger la nuit que vous avez passé.

   › tu es invité(e) à une soirée mais tu ignores quoi mettre. finalement, tu te rabats sur :
   c. le moulant et sexy. tu mets ton côté prédateur en avant.

   › en général, tes pensées sont constituées de :
   c. fantasmes plus ou moins chauds. tu penses souvent au sexe.

   › au restaurant, tu commandes toujours :
   a. le plat le plus extravagant, celui qui a un nom compliqué.

   › en boîte de nuit, quelqu'un d'attirant t'invite à danser. ta réaction?
   c. c'est toi qui invites, tu prends toujours les choses en main.

   › pour toi, le plus important c'est :
   a. la popularité.
pseudo/prénom morgane, da queen.  :yaaaah:  âge 69 yo   . pays france. mars... présence h24, biiiiitches  . comment tu nous a trouvés ? j'sais plus, demandez à jazz. . et il te plaît, notre forum? non . un dernier mot ? THARRISON FOR THE WIIIIIIIIN.   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Ven 23 Mai - 20:26


some stories are worth to tell
« t'es tellement moche que quand tu épluches un oignon, c'est l'oignon qui pleure. »

sale gosse.
Thomas, c'est juste l'histoire d'un gosse. D'un sale gosse. D'un gamin à la famille blindée et aux manières aisées qui avait, pour seul rêve, un désir anodin : être accepté par ceux qu'il aimait, comme il l'était. C'est simple, con comme tout, mais pour lui, ça a toujours été un véritable combat. Une guerre menée contre sa famille tellement hautaine et préteusieuse. Du genre à vouloir un petit prince comme enfant, un type parfait, sans défaults apparents et qui prend le thé à dix-sept heures.

Thomas, c'est le récit d'une jeunesse sacrifiée par ses ainés. Un petit garçon qui rêvait seulement de liberté. Qui rêvait de pouvoir déployer ses ailes et de s'envoler. De pouvoir voler et se poser là où il le souhaitait. Malheureusement, forcé par ceux qui le dirigeait, il n'a jamais eu le droit d'accomplir ses rêves. À dire vrai, on ne lui a même jamais donné le droit de penser à ce qu'il voulait. Ce qu'il voulait réellement et pas ce que quelqu'un voulait pour lui. Et ça, ça l'a marqué et ça lui a encore plus donné envie de s'envoler.

Thomas, c'est ce frenchie de Saint Pet, avec son accent français et new-yorkais. Thomas, c'est ce mec populaire un peu fou, souvent bourré, passioné par la lecture bien qu'il ne le dise pas. Thomas c'est ce gars qui aime attirer les regards sur lui et qui, en quelques années, a bien changé. Thomas c'est le genre de type profondément complexé par bon nombres de choses qui ne revèle jamais rien de ses vrais sentiments.

argent sale.
« Carter ? » La pluie tombait. Tu observais les gouttes d’eau derrière ta fenêtre. « Carter ? » Ces minuscules particules qui tombaient du ciel pour venir ensuite s’échouer sur le sol, les nuages gris qui semblaient te regarder d’un air menaçant, les nombreuses flaques qui te donnaient l’impression que, si tu te penchais à travers, tu allais les traverser et passer de l’autre côté. « Carter ? » Ce qu’était cet « autre côté », tu n’en avais pas la moindre idée. Tu n’avais que six ans, comment aurais-tu pu comprendre quoi que ce soit de réel à cet âge-là ? Non, définitivement, tu étais juste ce petit garçon de New-York qui en avait assez d’essayer d’être parfait. « CARTER ? » Mais qui, comme d’habitude, jouait à ce qu’il n’était pas. Certaines filles jouaient avec des poupées, toi tu arrivais à jouer avec tes propres sentiments. « CARTEEER ? »  Tu faisais passer l’éducation de tes parents avant tes propres émotions. Triste vie. Dure mélodie. Douce pluie. « Oui maman ? » « Au lieu d’observer la pluie, au lieu de regarder toutes ces choses inutiles, ne pourrais-tu pas faire quelque chose de productif… Comme par exemple, tes devoirs ? » « J’arrive. » Tu quittes la fenêtre avec bien des regrets. Parce que pour toi, ce n’est pas inutile, c’est poétique. Ce n’est pas une chose comme une autre, c’est mère nature qui nous envoie un signal. Un signal de détresse. Car si tous les adultes deviennent comme tes parents, la Terre court à sa perte.

........

Toute ton enfance, t’as taché de ne rien dire. De ne faire aucun commentaire. Mais être le gosse parfait, c’était pas ton truc. Toi, tu t’évadais souvent, au sens figuré et métaphorique, bien évidement. Parce que tes parents te surveillaient constamment et sans relâche. Quand ils sont partis de France pour aller vivre à New-York, à tes trois ans, tu n’as fait aucun commentaire. Quand ils sont partis de New-York pour aller vivre à Saint-Pétersbourg, tu n’as fait aucun commentaire. Quand ils ont envisagé la possibilité de te mettre en plein milieu d’année dans un collège ou tu ne connaissais personne, tu n’as fait aucun commentaire. Et puis, soudain, quand ils t’ont reproché de ne pas bosser assez, tu as fait un commentaire. C’était la goutte d’eau qui fit déborder le vase. T’as commencé à répliquer, à riposter, à cracher sur le surplus d’argent qu’ils avaient, sur les principes de l’éducation qu’ils t’avaient donné. Eux, ne comprenaient rien, surement pas habitués à ce genre de réflexions. Oh, tu t’es fait engueuler, après… Mais t’as rien regretté. Parce qu’à partir du jour où t’as compris que le seul moyen de vivre ta vie, c’était d’ouvrir ta bouche, tu l’as fait. Tu l’as ouvert, ta gueule. Et peut-être que c’était dû à toutes ces années sans rien dire – ou peut-être pas, qui sait -, mais tu ne l’as jamais fermée. Au collège, t’as été ce type que personne ne connait plus ou moins, les cheveux noirs, des habits sombres. Apparemment, on t’aurait même surnommé « le ténébreux » à cette époque-là. Qu’importe ! C’était sexy, comme surnom, ça ne te dérangeait pas tellement. Tu commençais à regarder les filles. Les fesses, les seins. T’aimais bien. Mais très vite, tu t’es rendu compte d’un truc : les mecs aussi, c’était sexy. Même plus que les meufs, d’ailleurs. Néanmoins, t’as vite enfoui ce sentiment tout au fond de toi et tu t’es reconcentré sur le sexe opposé. Mais malgré tous les efforts qui tu as pu faire, il y a un mec qui t’a marqué. Un seul. Celui qui t’as fait réellement saisir que tu ne pourrais pas renier à jamais ton attirance pour les garçons. Harrison, qu’il s’appelait. Tu te souviendras toujours du jour où il était venu te voir, te demander – en quelque sorte – si t’étais gay et si t’avais des sentiments pour lui. Tu te souviendras toujours du jour où tu lui avais répondu que non, t’étais pas un homo. Tu te souviendras toujours de la tristesse dans ces beaux yeux, de ton cœur qui te criait d’aller vers lui et de l’embrasser, de ta peine à toi, aussi. Arrivé au lycée, t’avais tenté tant bien que mal de l’oublier et d’oublier ton côté gay. Pd, comme aurait dit ta famille. Alors, tu t’es peu à peu transformé aussi bien physiquement que mentalement. T’es devenu le stéréotype de l’australien canon, t’attire les filles, tu les mets dans ton lit puis tu les jettes. Tu bois. Un peu, beaucoup. Tu profites de la vie. Tu t’es pris un appartement luxueux. En fait, c’est une villa mais passons. Mais jamais, au grand jamais, tu n’as pu réussir à oublier Olsen. Pourquoi ? Parce que tu l’aimes. Au plus profond de toi, t’es fou de lui, fou amoureux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Ven 23 Mai - 20:35

                                                                                                        :coeur2: :coeur2: :coeur2: :coeur2: :coeur2: :coeur2: :coeur2:                                                      
mon bébé.
bienvenue, et bonne chance pour ta fiche, bb.
si tu as besoin d'aide, ou que tu as une question, tu sais où me trouver.
Revenir en haut Aller en bas
A. Néalia Strokes
▲ IN LOVE DEPUIS : 17/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 135
▲ AVATAR : blondie nereng.
▲ AMOUREUX/SE? : secrétement, ça craint et ça m'tue, mais j'ai pô le choix.
▲ JOB/ÉTUDES : étudiante en stylisme, distribueuse de journaux pendant les vacances, blogeuse de mode et éleveuse de pingouins en peluche.
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Sam 24 Mai - 14:54

encore un choix de malade qui défrise la touffe d'harry styles.   puis le scéna est top.
en tout cas rebienvenue ici bgette.      


Citation :
« t'es tellement moche que quand t'attends le bus, c'est l'camion poubelle qui t'ramasse. »

okok elle est pas mal.    


INSTANT CRUSH
he sees right through me, it's so easy with lies, cracks in the road that i would try and disguise he runs his scissor at the seem in the wall he cannot break it down or else he would fall, 1000 lonely stars, hiding in the cold, take it, i don't want to sing anymore.
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Spencer M. O'Donnell
▲ IN LOVE DEPUIS : 07/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 334
▲ AVATAR : ashton irwin aka mon amour de ma vie.
▲ AMOUREUX/SE? : c'est un secret normalement, je devrais pas te le dire. arête, me tente pas. merde. thyméo. voilà.
▲ JOB/ÉTUDES : serveur dans un bar, près de la plage à treasure island.
avatar
regard timide.
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Sam 24 Mai - 16:23

THOMAS RPZ.   

rebienvenue bolosse !


ultraviolence.
He used to call me DN. that stood for deadly nightshade Cause I was filled with poison. But blessed with beauty and rage. He hit me and it felt like a kiss. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Sam 24 Mai - 17:09

merci, merci et merci.

princesse, t'auras ta montagne de smiley quand je me connecterais de l'ordi. mais en attandantx keurkeur sur toi.

l'moche, tavu ce prénom de malade ?

merci la blonde, t'es trop belle.
cette expression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Mer 28 Mai - 16:55

Bienvenuuue I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Mer 28 Mai - 17:02

merci bitch a'.
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Maddox
▲ IN LOVE DEPUIS : 27/04/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 588
▲ AVATAR : harry styles, da bae.
▲ AMOUREUX/SE? : ta gueule.
▲ JOB/ÉTUDES : mannequin, parce que c'est la seule chose que je suis capable de faire sans tout faire foirer.
avatar
regard fougueux.
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Mer 28 Mai - 17:05

bienvenue ici! I love you
si tu as une question, n'hésite pas à nous faire signe 

WAIT C'EST TOI JAZZ MERDE MDRRRRRRRRRRRRRRR


Revenir en haut Aller en bas
Aloë-Capucine V. Marks
▲ IN LOVE DEPUIS : 18/05/2014
▲ POSITIONS TESTÉES : 51
▲ AVATAR : lucy trop cute hale
▲ AMOUREUX/SE? : nada
▲ JOB/ÉTUDES : étudiante en journalisme
avatar
regard fatal.
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Mer 28 Mai - 19:17

rebienvenue bon courage pour le reste de ta fichette    


Citation :
« t'es tellement moche que quand t'attends le bus, c'est l'camion poubelle qui t'ramasse. »


   


don't stop. x you're like perfection some kind of holiday, you got me thinking that we could run away, you want i'll take you just tell me when and where. but then i ask for your number said you don't have a phone, it's getting late now i gotta let you know, that everybody wants to take you home tonight and i'm gonna find a way to make you mine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Jeu 29 Mai - 9:57

rebienvenue bb et bon courage pour ta fiche
tu me réserve un lien, je t'obligerais babe
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Jeu 29 Mai - 11:49

Bienvenue (au personnage   )   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Jeu 29 Mai - 15:46

rebienvenue mon omelette   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Jeu 29 Mai - 20:24

merci à tous, tant d'amour en vous, je vous aime à la folie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   Ven 30 Mai - 13:11

auto validation de moi.
bienvenue chez les regards fougeux, belle schizophrénie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

je t'aime bien mais je m'aime encore plus. (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui aime bien, châtie bien. C'est mon ex qui me l'a apprit ! - Thierry & Rosario
» Une musique que j'aime bien....
» Qui aime bien châtie bien... Hahaha.
» Toi, je t'aime bien ou... maybe pas.
» Je t’aime une fois, je t’aime deux fois, je t’aime plus que le riz et les petits pois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les dossiers d'inscriptions :: Midnight memories :: fiches acceptées-
nos bébés du mois !
COXLEY
ICARE

RHODES
AVALON
Besoin d'aide ?
ADMINISTRATIF - INVITÉS